Chantilly de Karité – La slow cosmétique dans ma cuisine

Aujourd’hui, c’est jeudi Chantilly de Karité !

 

Dans ma quête d’essentiels, il a fallu tester plusieurs karités pour trouver celui qui me convient le mieux. Si vous avez suivi mes dernières aventures dans Juillet sans Karité ? Moi Jamais ! le « léger surplus » de karité ne vous aura pas échappé. Il faut donc maintenant déstocker… C’est l’occasion de m’essayer enfin à la tambouille maison, et c’est avec une Chantilly de Karité que je fais le grand saut. Merci à cette bible du Bien-être au Naturel qu’est le livre de Julien Kaibeck

 

chantilly de karité slow cosmétique

Pour faire une bonne Chantilly de Karité,

il vous faut :

(avec l’accent de Maité)

 

  • Une bonne recette. J’ai choisi d’adapter une recette extraite du livre Bien-être au naturel de Julien Kaibeck. J’y ai apporté quelques petites modifications tout en conservant la recette de base.

 

  • De bons ingrédients. Ici, j’ai utilisé un bon beurre de Karité bio et non raffiné, celui de la Savonnerie Aubergineune huile de Baobab bio pour son action apaisante cicatrisante et anti-vergetures, de la glycérine végétale, du gel d’Aloe Vera bio, une touche de beurre de Cacao, quelques gouttes d’huiles essentielles, et de la vitamine E pour la conservation.

 

  • De bons ustensiles de cuisine ! Un petit bécher (souvenir des labos de sciences au collège), un petit fouet (pour faire joli sur la photo parce qu’en vrai j’ai utilisé un fouet mousseur à lait), une poche à douille si vous voulez pocher votre chantilly (encore une fois, c’est pour faire beau!) et un bocal pour la chantilly prête à être dégustée ! (Non je plaisante, ne la mangez pas)

 

Attention : avant de commencer, il convient de désinfecter, stériliser tous les ustensiles. Si vous êtes une personne sensée, vous aurez pensé à acheter de l’alcool à 90% à la pharmacie. Sinon, comme moi, une bonne rasade de Gin fera l’affaire pour la stérilisation. Après tout, ils font comme ça dans les films. Croisons les doigts !

La Recette ! 

 

slow cosmétique chantilly de karité

 

7 cuillères à soupe (c.a.s) de beurre de karité

2 c.a.s d’huile de macadamia (ici remplacée par l’huile de baobab)

1 c.a.s de glycérine

25 à 35 gouttes d’HE

S’agissant là d’une « première fois », j’ai choisi de diviser les quantités par 2 afin de ne pas tout jeter à la poubelle en cas de gros fail. J’ai adapté la recette originale en y ajoutant 3 petits galets de beurre de cacao, une quantité équivalente à la glycérine en Gel d’Aloe Vera et 5 gouttes de vitamine E (tocophérol sur vos listes INCI) pour la conservation.

 

 

La tambouille – trucs et astuces ! 

 

slow cosmétique chantilly de karité

 

-Pour ramollir le karité : placer le karité (+beurre de cacao) dans le bécher (ou tout autre récipient non susceptible de fondre) au bain-marie.

-Lorsque le Karité est bien mou, l’enlever du bain-marie, y ajouter l’huile, la glycérine et le gel d’aloe vera.

-Fouetter avec l’instrument que vous aurez sous la main. Le mini fouet est chou mais il ne sert à rien pour « monter » une chantilly. Un batteur électrique serait l’idéal. Je n’avais qu’un fouet mousseur à lait sous la main. Cela fait parfaitement l’affaire compte tenu de la quantité de matière à fouetter. L’objectif de cette étape est d’incorporer de l’air à la préparation comme pour une chantilly traditionnelle ou même des blancs en neige.

Il est possible de faire un bain-marie « inversé » (bol d’eau contenant des glaçons) pour ramener la préparation à une température ambiante plus rapidement.

-Lorsque le mélange prend en densité, y ajouter les huiles essentielles et la vitamine E. J’ai choisi des HE d’Ylang Ylang et Citron pour leurs propriétés respectivement tonifiante et anti-vergeture. Fouetter pour incorporer les huiles essentielles et Hop la chantilly est prête !

 

Pour une finition raffinée, et si vous êtes équipé(e)s d’une poche à douille, vous pouvez « pocher » votre chantilly dans le contenant. Voilà !

 

 Y’a plus qu’à vous tartiner ! Votre beurre de Karité, difficile à étaler, est optimisé aussi bien pour l’application que pour ses propriétés ! La recette est hyper simple à réaliser ! Et vous, comment vous l’optimisez votre Karité ? Des recettes à me proposer pour une prochaine tambouille ? 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Clémentine

Clémentine, 38 ans, se balade en quête de nouveaux "z'essentiels". C'est un peu comme des "l'authentiques". Vous nous accompagnez vers plus de simplicité ?

5 Comments

  1. Pour ma part j’utilise le karité « pur », directement sur ma peau après l’avoir chauffé dans mes mains ! Je n’ai pas de batteur du coup cette recette n’est pas trop accessible pour l’instant, mais pourquoi pas tester si j’en ai l’occasion 🙂
    Merci pour cette recette, à bientôt !

    • C’est ce que je faisais aussi jusque là, en émulsion chauffé dans la main avec un peu de gel d’aloe vera.
      Mais je l’applique sur tout le corps, et c’est vrai que la chantilly est beaucoup plus facile à appliquer.
      J’ai l’habitude de foirer mes « home made » mais là j’adhère !

  2. Coucou !
    Cool cette recette!
    Tu me donnes vraiment envie de tester ce fameux beurre de karité de la Savonnerie!
    A bientôt

    Laeti

    • Coucou !
      Tu ferais bien de te laisser tenter ! Il me semble l’avoir vu « back in stock » hier sur leur site.
      Leurs savons SAF et dentifrice solide sont top aussi.
      Prochaine tambouille : une barre de massage karité et cacao !
      Ca finira peut-être de te convaincre hihi !
      A très vite (en fait à tout de suite parce que je file lire tes derniers articles !)

      • J’avais justement commandé du beurre de cacao cet hiver pour faire une chantilly de karité mais je ne l’ai toujours pas réalisée!
        Allez je file commander un pot!
        A bientôt

        Laeti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *